KAZAKHSTAN

PÊCHE DU BROCHET

Points forts

• Grosse densité de brochets.
• Une pêche variée pour tous les carnassiers d’eau douce.
• Le cadre magique du delta de la Volga

Saison

  Avril à octobre

Prix

€ 1 380
(avion non compris)

Kazakhstan : Pêche Brochet

La pêche du brochet sur le delta de la Volga au Kazakhstan est avant tout l’occasion de découvrir un marais gigantesque, unique en Europe et donc un paradis pour tout pêcheur de carnassier.

Le delta de la Volga, ce sont des kilomètres de chenaux et des milliers d’hectares de lagunes favorables à tous les poissons chasseurs et carnassiers d’eau douce. La Volga, le plus grand fleuve d’Europe, rejoint la côte nord de la mer Caspienne à Astrakan. Le delta ainsi créé est immense, et surtout très poissonneux. Depuis Paris on atteint Astrakan en avion après un transfert à Moscou.

Le delta est riche de toutes les espèces de poissons d’eau douce que l’on connaît en France plus un certains nombres d’autres à découvrir sur place. Les poissons de sport recherchés en priorité sont les carnassiers au premier rang desquels le brochet, présent en grand nombre, l’aspe, le sandre, le silure et la perche. Des quantités de brème, gardon et rotengle procurent une alimentation abondante à ces prédateurs mais peuvent aussi divertir les pêcheurs au coup. Le delta regorge de grosses carpes franches terriblement toniques mais difficiles à tromper : un défi pour tous les carpistes.

Le lancer et la mouche sont les deux techniques les plus pratiquées pour la pêche des carnassiers. La calée est très efficace pour le silure. Le guide se fera un plaisir de respecter vos consignes pour toute autre expérience.
La pêche est organisée sur la base de deux pêcheurs par bateau. Si l’on ne rentre pas déjeuner à midi, un casse-croûte est embarqué et proposé sur les lieux de pêche.

Les pêcheurs sont accueillis dans un bateau hôtel au cœur du delta et des zones de pêche. Les chambres sont chauffées en début de saison et climatisées en été pour assurer le meilleur confort aux pêcheurs. Les repas sont préparés par notre cuisinière.

Séjour de 9 jours – 6 jours de pêche.
Prix par pêcheur (2 pêcheurs min.): € 1 380

Le Kazakhstan, issu de l’ex URSS, est le plus grand pays d’Asie Centrale. Juste cinq fois grand comme la France avec seulement 18 millions d’habitants, c’est une des plus faibles densités de population au monde. Bordé par la Mer Caspienne à l’ouest il s’étend jusqu’à la Mongolie à l’Est. C’est un pays d’immenses steppes avec une bande de terre agricole au Nord le long de la frontière Russe et une bordure de haute montagne au sud aux frontières Kirghize et chinoise.

Le Khan Tegrin culmine à 7070 m non loin des zones où nous chassons l’ibex et le cerf maral. Le Kazakhstan est un eldorado minier avec des réserves colossales et considérées comme facile d’accès (Manganèse, fer, Chrome, charbon…).

Ces ressources constituent 35 % du total des exportations. Le Kazakhstan est notamment le premier producteur d’uranium avec 33 % de la production mondiale. Le solde des exportations du pays repose sur le pétrole qui apporte à l’Etat près des deux tiers de son budget. Le pays aurait des ressources pétrolières équivalentes à celles de l’Irak concentrées autour de la mer Caspienne dont il détiendrait 75% des réserves.

Le Kazakhstan compte rentrer dans le club des cinq premiers pays exportateurs de pétrole d’ici 2020. Cette richesse lui a permis de devenir la première république ex-soviétique à rembourser sa dette au FMI en 2000 et explique aussi son importance géostratégique grandissante aux confins de la Chine, de la Russie et de l’Europe.

Le Kazakhstan est selon la Constitution de 1993 une république laïque ou l’Islam sunnite revendique les deux tiers des croyants mais qui conserve une population chrétienne orthodoxe d’origine russe pour le tiers restant. Dans les deux cas, la religion est davantage un marqueur ethnique qu’une pratique assidue.

Bien que situé à la latitude de la France, le sud du Kazakhstan subit un beaucoup plus continental caractérisé par un temps sec. Les étés sont chauds (température moyenne autour de 35 °C) et les hivers froids (température moyenne autour de -10°C). Les écarts de températures sont importants entre la nuit et le jour, entre le désert et la montagne.

Carnassiers : canne à lancer et leurres classiques «brochets». Canne à mouche # 8 – 10, streamers à brochets et streamers argentés pour les aspes.  Carpes et silures : cannes rustiques, nylon 40/100. On pêche toujours en bateau sur la Volga. Bottes et cuissardes sont inutiles. L’air est frais en début de saison (prévoir coupe-vent et pull-over) mais chaud en été (short et tee-shirt). Les lunettes de soleil, la crème solaire et une casquette sont indispensables en toute saison.

Vous pourriez aimer aussi

IRLANDE
Pêche truite & saumon

Irlande P

Pêche

• Belle densité de truites farios et de saumons.
• Un système halieutique dense.
• La possibilité de pêcher en mer.

DETAILS

SUEDE
Pêche de truites, ombres & brochets

Suède

Pêche

• Pêchez sous le soleil de minuit.
• Voyagez au cœur de la nature sauvage de Laponie Suédoise.
• Belle destination pour les truites, ombres & brochets.

DETAILS

NORVEGE
Ombres, truites & brochets

Norvege

Pêche

• Une incroyable densité d'ombres communs.
• Une pêche variée.
• Un réceptif français très chaleureux et une très bonne table.

DETAILS

Contactez-nous

DHD LAIKA

  •   4 rue Paul Cézanne, Paris

  •    Tél : +33(0)1 42 89 32 64

  •    Mail: info@dhdlaika.com

  • | |

GALERIE

NOUS CONTACTER