CUBA

PÊCHE AU JARDIN DE LA REINE

Points forts

• Parc naturel particulièrement protégé et isolé.
• Une très grande variété et densité de poissons.
• Possibilité de pêcher au lancer ainsi qu’à la mouche

Saison

Novembre à juillet

Prix

3 800€
(hors aérien)

Cuba: Pêche au Jardin de la Reine

L’archipel des Jardins de la Reine, situé à 60 km au large de Cuba, s’étend du nord au sud sur plus de 125 miles et se compose d’environ 650 îles et îlots totalement vierges et sauvages !

Le gouvernement cubain a interdit toute pêche commerciale sur une grande partie de ce territoire devenu, aujourd’hui, le plus grand parc maritime de toutes les Caraïbes.
Cet endroit est un vrai paradis pour le pêcheur sportif, à la mouche, comme au lancer. Des milliers d’hectares de flats, de cayos entourés de mangrove, de chenaux et de récifs coralliens s’offrent à vous…

Une année de prospection sur l’ensemble de la zone de pêche s’est révélée particulièrement fructueuse et ce, sur de multiples espèces :bonefish, permit, carange, barracuda, carpe rouge, mutton snapper, mérou, king fish etc…
Selon votre choix, optez pour un programme fixe ou itinérant pour flâner canne en main aux Jardins de la Reine !

Plus de 25 espèces de poissons sont prenables aux Jardins de la Reine. Il y a d’abord de très nombreux bonefish qui atteignent des tailles plus que respectables. Ensuite, les permits fréquentent les flats les plus profonds et deviennent très gros puisque plusieurs spécimens de plus de 30lb ont déjà été capturés.

Enfin, les tarpons sont plus abondants ici que nul part ailleurs dans les caraïbes. Certains pêcheurs reconnus considèrent d’ailleurs cet archipel comme le meilleur coin à tarpon au monde !
Vous l’aurez compris, les possibilités de grand Slam sont très élevées sur cette zone.

Au lancer on recherche surtout les grosses carpes rouges ou Cuberas, les carangues comme les hippos, œil de cheval ou african pompano, les gros barracudas, les mutton snapper, plusieurs variétés de mérous avec certains très gros poissons, les thazards, sérioles…

Pour les amateurs, de gros requins se rencontrent parfois dans très peu d’eau et ne rechignent pas à charger un popper !

Les Jardins de la Reine sont hautement protégés et aucun complexe hôtelier n’a eu l’autorisation de s’y installer. Vous serez donc logés sur un bateau hôtel de très bon standing, qui se déplacera au cœur de la zone de pêche durant tout le séjour.

« La Reina » possède 4 chambres doubles avec air conditionné et salle de bain, un grand espace « salle à manger » est aménagé sur le pont supérieur. Quatre Flats Skiffs parfaitement équipés pour rejoindre les zones de pêche suivent cet hôtel flottant.  Les guides ne comptent pas leurs heures sur les flats et n’hésiteront pas à vous accompagner pour un coup du matin ou du soir.

La restauration, principalement à base de produits de la mer et notamment de langouste, est excellente et n’en demeure pas moins variée.  Certains séjours peuvent être organisés sur « L’Halcon » le bateau le plus luxueux ou sur « La Tortuga » qui est une grosse barge flottante très confortable et ancrée au milieu de l’archipel.

Par pêcheur en €, 9 jours / 6 jours de pêche.

Base 4, privatisation du bateau « La Reina »,
De € 3 800 à € 6 000 en fonction de la saison

– 25 juin au 1er mars € 3 800
– 5 mars – 24 juin € 5 050
– 7 mai – 27 mai € 6 000

Cuba est la plus grande île des Caraïbes mais seulement la deuxième la plus peuplée avec plus de 11 millions d’habitants. Cuba se présente comme un pays socialiste et unitaire des ouvriers et paysans selon la constitution dans laquelle le Parti communiste est le seul parti politique reconnu. Sa capitale est La Havane, sa langue officielle l’espagnol.

Sur le plan économique la chute de l’Union soviétique priva l’île de ses principaux partenaires commerciaux et l’embargo des États-Unis acheva l’économie cubaine. Pour faire face à la situation et nourrir sa population Cuba a dû abandonner sa politique d’agriculture productiviste pour revenir à une agriculture vivrière et biologique.

Amusant : Le castrisme n’avait pas aboli la propriété privée et 80 % des Cubains sont restés propriétaires de leur logement. Jusqu’en 2012, ils pouvaient seulement échanger leur appartement. Désormais, ils sont autorisés à acheter ou vendre leur bien, dans la limite d’un logement principal et d’une résidence secondaire, quand même….

L’île située au sud du tropique du cancer jouit essentiellement d’un tropical qui est presque partout rendu agréable par les alizés. La moyenne de température s’élève à 25,5 °C. L’air ambiant est humide. La saison sèche va de novembre à avril. Les mois d’août et septembre sont les plus pluvieux avec des risques cycloniques

A la mouche : L’idéal est de prévoir trois cannes : une soie de 8 pour le bonefish, une 9/10 pour le permit et une 10/11 pour le tarpon voire une 12 si vous venez pour prendre un plus de 100 lb ce qui est tout à fait possible ici. Vous pouvez également équiper un de ces ensembles avec un popper pour pêcher les carangues, snappers et autres barracudas nombreux et souvent très gros.

Les moulinets doivent être robustes, posséder un bon frein et contenir au minimum 150 mètres de backing 30 lb.

Au lancer : Prévoir deux cannes : une légère, pour les pêches fines sur les flats et le long des mangroves et un ensemble capable d’expédier de gros leurres le long de la barrière de corail et dans les chenaux les plus profonds. Garnissez un de vos moulinets de tresse 20lb et l’autre de 80/100lb.

Vous pourriez aimer aussi

EGYPTE
Pêche en mer Rouge

Egypte

Pêche

• Une destination de pêche proche
• Des sites exclusifs accessibles grâce à la croisière
• L’incroyable diversité de la Mer Rouge.

DETAILS

COSTA RICA
Pêche à Golfito

Costa Rica

Pêche

• Le charme d’un pays paisible
• Une destination multi-pêche
• Une vraie destination de pêche sportive.

DETAILS

Contactez-nous

DHD LAIKA

  •   4 rue Paul Cézanne, Paris

  •    Tél : +33(0)1 42 89 32 64

  •    Mail: info@dhdlaika.com

  • | |

GALERIE

NOUS CONTACTER