KAZAHKSTAN DELTA DE LA VOLGA

CHASSE GIBIER D'EAU

Points forts

• Plus de 15 variétés de canards et oies.
• Les mêmes espèces qu’en France.
• Un cadre exceptionnel et préservé.

Saison

  De septembre à novembre et mars.

Prix

 € 2 750
(avion non compris)

Kazahkstan Delta de la Volga : Chasse Gibier d'eau

La chasse sur le delta de la Volga est une expérience unique de chasse aux canards en immersion totale dans un marais inondé grand comme un département français. On abandonne voiture et civilisation à 30 minutes de bateau de la base et pendant une semaine, le bateau restera le seul moyen de déplacement.

Le delta de la Volga couvre 800 000 hectares. C’est une étape de migration majeure tant pour les oiseaux qui descendent du nord de la Russie que pour ceux qui arrivent par l’est des zones de nidification de Sibérie occidentale. «Igolka» est gérée en amodiation directe depuis 1994. La zone est la plus favorable à l’accueil du gibier d’eau sur près de 70 000 ha de marais.

 

Tous les canards du palé-arctique occidental, c’est à dire les nôtres, sont présents sur le delta. En tout, une vingtaine de becs plats dont 15 espèces de canards et oies sont rencontrés couramment sans compter les bécassines, chevaliers ou autres barges également présents.
La chasse se pratique à la passée le matin et le soir. Les oiseaux volent longtemps, surtout le matin. Le delta de la Volga est un marais inondé. Les chasseurs sont conduits en bateau à moteur sur les zones de chasse. Ensuite, le guide choisi son secteur en fonction du vent et des niveaux d’eau.  Le poste, aménagé à chaque passée pour deux chasseurs selon la configuration du lieu, est atteint à l’aide d’une petite barque appelée localement «culasse». Une douzaine de formes est disposée pour attirer les vols de canards à portée de fusil. De mi-septembre à la fin du mois de novembre. La qualité de la chasse est constante au cours de la période, seule les variétés de canards évoluent.
En septembre, beaucoup de canards de surface, en novembre une grosse proportion de morillons et de sarcelles d’hiver alors que certains canards frileux comme les sarcelles d’été ou les nettes rousses ont déjà quitté la zone.  En fin d’hiver, la chasse ouvre à nouveau pendant dix jours sur le territoire d’Igolka lors de la migration de retour. Seul le tir des canards mâles est autorisé. Quelques chasseurs peuvent profiter tous les ans de cette opportunité de tirer des oiseaux en plumage parfait.

 

Deux bateaux hôtels offrent un d’un confort inattendu au cœur du marais. Sanitaire, groupe électrogène, douche chaude et même chauffage central pour la fin de saison équipent chaque hébergement . Trois repas sont servis chaque jour et l’on ne manque de rien.

 

Séjour de 9 jours – 8 nuits, -12 passées:
Prix par chasseur : € 2 750
Prix par accompagnant non chasseur: € 1 580

Le Kazakhstan, issu de l’ex URSS, est le plus grand pays d’Asie Centrale. Juste cinq fois grand comme la France avec seulement 18 millions d’habitants, c’est une des plus faibles densités de population au monde. Bordé par la Mer Caspienne à l’ouest il s’étend jusqu’à la Mongolie à l’Est. C’est un pays d’immenses steppes avec une bande de terre agricole au Nord le long de la frontière Russe et une bordure de haute montagne au sud aux frontières Kirghize et chinoise. Le Khan Tegrin culmine à 7070 m non loin des zones où nous chassons l’ibex et le cerf maral. Le Kazakhstan est un eldorado minier avec des réserves colossales et considérées comme facile d’accès (Manganèse, fer, Chrome, charbon…). Ces ressources constituent 35 % du total des exportations. Le Kazakhstan est notamment le premier producteur d’uranium avec 33 % de la production mondiale. Le solde des exportations du pays repose sur le pétrole qui apporte à l’Etat près des deux tiers de son budget. Le pays aurait des ressources pétrolières équivalentes à celles de l’Irak concentrées autour de la mer Caspienne dont il détiendrait 75% des réserves. Le Kazakhstan compte rentrer dans le club des cinq premiers pays exportateurs de pétrole d’ici 2020. Cette richesse lui a permis de devenir la première république ex-soviétique à rembourser sa dette au FMI en 2000 et explique aussi son importance géostratégique grandissante aux confins de la Chine, de la Russie et de l’Europe. Le Kazakhstan est selon la Constitution de 1993 une république laïque ou l’Islam sunnite revendique les deux tiers des croyants mais qui conserve une population chrétienne orthodoxe d’origine russe pour le tiers restant. Dans les deux cas, la religion est davantage un marqueur ethnique qu’une pratique assidue.

Bien que situé à la latitude de la France, le sud du Kazakhstan subit un climat beaucoup plus continental caractérisé par un temps sec. Les étés sont chauds (température moyenne autour de 35 °C) et les hivers froids (température moyenne autour de -10°C). Les écarts de températures sont importants entre la nuit et le jour, entre le désert et la montagne.

Equipement
Bien que situé à la latitude du centre de la France, le delta de la Volga se caractérise par un climat plus continental avec une transition de saison plus rapide. En septembre, le temps est identique à la France alors que dès novembre, il faut s’équiper comme pour chasser au marais en janvier chez nous. Des cuissardes sont toujours utiles pour sortir des bateaux et même des waders, pour ceux qui en possèdent. Les cartouches sont disponibles sur place.
Administratif
Visa: depuis le 15 juillet 2015 et jusqu’au 31 décembre 2017, pour une période probatoire, les ressortissants français munis de leur passeport en cours de validité sont exemptés de visa pour tout séjour au Kazakhstan de moins de quinze jours.
Il faut prévoir un délai de minimum 3 mois pour l’obtention des droits de chasse.
Passeport en cours de validité (6 mois après la date de retour)
Permis de chasser français
Carte Européenne d’armes à feu en cours de validité

Vous pourriez aimer aussi

KAZAKHSTAN LAC BALKACH
Chasse Gibier d’eau

Kazakhstan C

Chasse

• Une grande variété de canards.
• Les mêmes espèces qu’en France.
• La découverte d’un nouveau site.

DETAILS

ARGENTINE
Chasse Gibier d’eau

Argentine C

Chasse

• Des espèces variées et différentes.
• Un logement, une cuisine et une organisation haut de gamme.
• Le cadre dépaysant.

DETAILS

CUBA
Chasse Gibier d’eau

Cuba C

Chasse

•Bécassines, colins de Virginie, tourterelles et canards
•Des espèces de gibier d’eau différentes
•Un cadre tropical dépaysant

DETAILS

Contactez-nous

DHD LAIKA

  •   4 rue Paul Cézanne, Paris

  •    Tél : +33(0)1 42 89 32 64

  •    Mail: info@dhdlaika.com

  • | |

GALERIE

NOUS CONTACTER